Quelles solution pour l'encoprésie?

Encoprésie, quelles solutions?

Quelles solution pour l'encoprésie?
Quelles solutions pour l’encoprésie?

Que faire si votre enfant refuse de faire ses selles au WC mais les fait dans des endroits inappropriés? On ne retient ce diagnostic que si l’enfant ne souffre pas de constipation (ou de tout autre problème médical) et si ses selles sont normales ou molles.

L’encoprésie est de nature psychologique. Cela perturbe beaucoup le fonctionnement familial. En effet, l’acquisition de la propreté est une étape importante de l’autonomie de l’enfant. Elle conditionne souvent la scolarisation, d’où l’inquiétude des familles.

De manière générale, on considère que la propreté de jour et de nuit est acquise vers 3 ans. Néanmoins, le parcours vers la propreté peut être complexe et certains enfants peuvent même présenter de réels troubles.

Ces troubles, lorsqu’ils sont de nature psychologique, et non médicale, apparaissent généralement chez des enfants anxieux. Classiquement, ce sont des enfants qui ont connu un épisode douloureux de constipation, aujourd’hui résolu, mais qui appréhendent la défécation. Il peut aussi arriver que l’encoprésie arrive dans un contexte de stress familial ou environnemental.

Souvent, ces enfants parviennent à se soulager dans leur couche ou dans leur culotte, parfois à l’abri des regards. Evidemment, le phénomène s’entretient car ils se retiennent souvent toute la journée pour ne faire leur besoin que dans des conditions rassurantes.

 

QUELQUES CONSEILS POUR GÉRER LA SITUATION:

  • Proposer à l’enfant un réducteur ou un escabeau-marche pied qui favorisera la poussée par une position adaptée

  • Supprimer les couches progressivement et autant que possible car ces dernières sont un maintien du trouble.
  • Procéder progressivement par modelage du comportement: c’est à dire fixer des étapes permettant d’aboutir au comportement souhaité et renforcer par une petite récompense chaque étape acquise. Attention, chaque étape doit être pratiquée un certain nombre de fois même si elle est acquise (par exemple la conserver pendant au moins 4 ou 5 réussites consécutives)

Exemple:

  1. Se mettre debout sur le petit escabeau et pousser dans la couche
  2. Se mettre debout sur l’escabeau et s’accroupir (toujours avec la couche)
  3. S’asseoir sur le réducteur avec la couche
  4. S’accroupir (cf. étape 2) sans couche
  5. S’asseoir sur le toilette sans couche
  6. Pousser plusieurs fois sans couche avec la possibilité de finir dans la couche (comme dans les étapes précédentes)
  7. Défécation normale sur le réducteur après plusieurs poussées
  • Idées de récompenses:

Représentation d’une fleur où une pétale est coloriée à chaque réussite, un bonhomme souriant, une gommette, un bonbon, un jeu avec papa ou maman, un épisode de son dessin animé préféré, …

  • A la fin, les récompenses doivent être estompées progressivement en cas de réussite (1 sur 2, puis 2 sur 3, puis 1 sur 3, puis données aléatoirement, …)

QUELQUES IDEES D’ALBUMS POUR ENFANT POUR DEDRAMATISER:



Et vous? Avez vous été confronté à ce problème? Comment avez-vous géré?

Recevez gratuitement le “Guide de survie lorsque votre enfant rechigne à faire ses devoirs”


 
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *